Martin Willis

My blog for a real life
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

La promesse

La promesse - Martin Willis

Une promesse est une promesse, comme je l’ai enseigné à mes enfants, et ils ont su me le rappeler quand la période d’Halloween est arrivée. J’avais gardé des liens vers des sites spécialisés dans les idées de décoration pour les fêtes. Des tutoriels sont présentés pour créer des ambiances diverses et variées. Pour l’anniversaire d’Agathe, ma fille aînée, c’est le thème « Voyage autour du monde » qu’elle avait choisi. Dans la maison, nous avions mis des tentures indiennes, des statues de dieux égyptiens, des représentations en carton de temples mayas. Le gâteau était en forme de mappemonde, une création originale que j’avais concoctée ne suivant une recette originale d’un grand chef. J’avais fabriqué une meringue ronde que j’avais recouverte d’un glaçage au chocolat. Des vermicelles multicolores étaient disposés de façon à représenter les continents. Tous les ingrédients, je les ai pris dans une boutique merveilleuse où les ornements de sucre et de chocolat sont leurs spécialités.

Je vais en ville régulièrement pour aller dans un très bon institut pour les soins de botox à Montreal. C’est ma conjointe qui m’a recommandé de faire plus attention à mon apparence, et je reconnais qu’elle avait entièrement raison. Donc, j’avais promis à mes enfants que la prochaine fête d’Halloween serait exceptionnellement bien décorée. Sur Internet, j’ai commandé du papier adhésif noir, en rouleau. Avec Agathe et Jocelyn, nous avons découpé des formes de monstres amusants, et nous les avons collées aux fenêtres. Des fausses toiles d’araignée sont apparues dans la maison, et des citrouilles découpées ont été déposées sur le perron. Pour parfaire cette atmosphère terrifiante, j’ai fait un mélange à boire d’où une fumée s’échappait. Nos déguisements se devaient d’être parfaits.

Ce fut ma conjointe qui se chargea de les confectionner. Pour Agathe, qui voulait être une terrible sorcière, elle trouva des morceaux de tulle noir et de tulle gris qu’elle assembla sur une robe, noire, elle aussi. Un grand chapeau recouvert de satin, un manche avec des branchages, en guise de balai, un maquillage forcé, et ma fillette fut transformée en une horrible sorcière. Jocelyn rêvait d’être un pirate fantôme. Un vieux bermuda, dont les bords ont été déchirés, une chemise, élimée, un ceinturon en cuir et un sabre en plastique furent la panoplie qu’il choisit. Ma conjointe avait mis une couche de maquillage blanc sur son visage et une robe de la même couleur, ce qui lui composait une tenue fantomatique plutôt réussie.

 

The author:

author

Bienvenue sur le blog perso de Martin Willis. Né le 23 avril 1967 à Douai (Nord), il est plus connu sous le pseudonyme de Marlis. Il est un blogueur français spécialisé dans l'informatique et la culture geek dans plusieurs journaux Web.