Martin Willis

My blog for a real life
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

Être un papa gâteau...

Être un papa gâteau... - Martin Willis

Papa gâteau…

Je ne crois pas être quelqu’un de laid, ni méchant. Blague à part, j’aimerais seulement vous faire part d’un talent, ou plus d’une passion qui m’anime : la pâtisserie. Je ne me suis pas toujours considéré comme un génie dans ce domaine, tout comme je ne suis certainement pas le meilleur pour la réparation lave-vaisselle Montréal. Cela n’empêche que mon entourage, et mes enfants en premier, me surnomment papa gâteau. Ce qui est certains, en tout cas, c’est que je m’y applique avec autant de ferveur qu’un guépard, affamé, poursuit une proie !

Plus un pâtissier amateur apprécié qu’un professionnel

Ce qui m’a toujours impressionné, c’est que les avis divergent sur les gâteaux que je fais. En effet, si ma famille les encense et me comble, plus ou moins excessivement, de compliments, c’est un peu plus réservé du côté des amis, ou des collègues de bureau. L’explication la plus plausible tient peut-être, et je dis bien peut-être, au fait que je suis le seul homme de la famille qui soit doué pour la pâtisserie. Et dans la famille, on se réserve presque toujours de minimiser les résultats, les efforts des autres. Bien au contraire, on forme une sorte de communauté où les encouragements, entre autres habitudes, sont monnaie courante. Mais il y a une autre chose qui m’a toujours intrigué. Pourquoi, moi qui suis surnommé papa gâteau, suis-je tout bonnement incapable de faire des plats plus diversifiés ? Vraiment, tout le monde s’accorde pour dire que mes repas sont tout, sauf copieux. Quelque part, ce n’est pas vraiment un drame que de ne pas savoir réaliser de bonnes préparations culinaires. Personne n’a jamais maîtrisé tous les arts.

Toutes les occasions sont idéales pour faire des gâteaux délicieux

On dit souvent que j’ai peur de l’échec. Moi, je préfère plutôt dire que j’ai horreur de l’échec, ce qui n’est pas du tout pareil. Bref, jusqu’à récemment, j’ai toujours refusé de faire des gâteaux pour les grands événements. Quand bien même je serais talentueux, comme on aime à me le répéter, je ne suis pas un pâtissier professionnel. Ce serait dommage de gâcher une fête à cause d’une erreur… mais à un moment donné, et en bon Québécois, on évolue. Et pour l’anniversaire de mon mariage, j’ai fait mon premier gâteau pour un grand événement. Étant donné que tout le monde semblait satisfait, je m’étais dit que j’avais raté plein d’occasions pour m’impliquer dans la préparation des cérémonies. Quoi qu’il en soit, beaucoup d’autres occasions se présenteront dans les semaines, les mois et les années à venir. Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, et je compte bien marquer cela du sceau de mes gâteaux, croissants et galettes…

 

The author:

author

Bienvenue sur le blog perso de Martin Willis. Né le 23 avril 1967 à Douai (Nord), il est plus connu sous le pseudonyme de Marlis. Il est un blogueur français spécialisé dans l'informatique et la culture geek dans plusieurs journaux Web.